Pour afficher cette page
merci de bien vouloir vous identifier

X Fermer

ROUEN

Musée de la Céramique



Histoire du Musée

 

Érigé entre une cour pavée et un jardin étagé en terrasse, aux abords du musée des Beaux-Arts, l’hôtel d’Hocqueville, dit hôtel de Bellegarde  a été bâti au XVIIème siècle sur les ruines du château de Rouen, lui-même édifié sur les ruines de l'amphithéâtre gallo-romain de Rotomagus.

Après trois années de travaux, le musée de la Céramique a dévoilé en avril 2012 son parcours des collections permanentes. L’hôtel d’Hocqueville, doté de superbes décors néoclassiques, plonge le visiteur dans un cadre intime pour découvrir, sur trois niveaux d’exposition, une histoire de la céramique européenne, du XVe siècle aux années 1930.

Riche de plus de cinq mille pièces, le musée dresse un panorama complet de la faïence rouennaise, du XVIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, et en expose les plus beaux fleurons : pavements de la Renaissance de Masséot Abaquesne, grands plats d’apparat à décor rayonnant du début du XVIIIe siècle, pièces décorées à l’ocre niellé, peintures et sculptures monumentales en faïence comme les exceptionnelles Sphères céleste et terrestre de Pierre II Chapelle (1725) ou la série des bustes des Saisons (1730). Si la faïence de Rouen représente plus des deux tiers des collections, le musée conserve aussi de remarquables ensembles d’autres centres faïenciers tels que Delft, Nevers et Lille qui permettent de replacer cette histoire locale dans le contexte plus général de la céramique européenne, des majoliques italiennes du XVe siècle aux créations de la manufacture de Sèvres des années 1930.

 

Les objets exposés

 

Le parcours de visite débute au rez-de-chaussée par  une salle où sont rappellées les différentes façons de cuire et de décorer la faïence. Puis dans une salle où ont été réposées les boiseries de l’Abbaye de Saint-Amand sont présentées les premières faïences européennes : les majoliques, produites en Italie du XVème au XVIIIème siècles. La salle suivante propose les productions des ateliers rouen­nais du céramiste Masséot Abaquesne (vers 1500 - avant 1564) et des œuvres normandes en terre vernissée et des suiveurs de Palissy, du XVIIème au XVIIIème  siècles.

Au premier et au deuxième étages du musée, les salles consacrées au XVIIIème siècle, cœur des collections, dévoilent les chefs-d’œuvre de la faïence de Rouen : camaïeux bleus, décors rayonnants rouges et bleus, ocres niellés, sculptures et peintures de faïence polychrome, chinoiseries et décor à la corne. Un cabinet d’étude regroupe les réalisations des centres faïenciers des Pays-Bas, de Nevers, de Lille et de Moustiers. Deux salles sont consacrées à la porcelaine et à la faïence fine. Enfin, le parcours se prolonge au-delà du XVIIIe siècle par une présentation des productions de la Manufacture de Sèvres aux XIXe et XXe siècles.

Tout au long de ce parcours de nombreuses faïences pharmaceutiques sont présentées

 

 

 

 

Galerie photos



Nous trouver

ROUEN
1 rue Faucon ou 94 rue Jeanne d'Arc
76000 - ROUEN

Tél : 02 35 07 31 74

Email : musees@rouen.fr




Informations pratiques

Prix :

Plein tarif : 3 €

Tarif réduit : 2 €

Gratuit pour les moins de 26 ans et les demandeurs d'emploi.

Les collections permanentes sont gratuites chaque premier dimanche du mois


Horaires :

Musée ouvert au public tous les jours sauf le mardi de 14h à 18h.

Fermé les 1er janvier, 1er et 8 mai, jeudi de l'Ascension, 14 juillet, 15 août, 1er et 11 novembre, et 25 décembre.