Pour afficher cette page
merci de bien vouloir vous identifier

X Fermer

ROUEN

Musée Flaubert et d'Histoire de la Médecine



Les bâtiments de l’Hôtel-Dieu

 

L’ancien Hôtel-Dieu de Rouen possède dans l’une de ses ailes, un pavillon dans lequel les chirurgiens de l’Hôpital habitaient avec leur famille. C’est dans ce lieu qu’est né Gustave Flaubert puisque son père occupait le poste de chirurgien de cet établissement.

La construction de cet immense hôpital «  hors les murs » fut décidée en 1654 pour se protéger des épidémies de peste qui ravageaient la ville. Il fut décidé de construire deux hôpitaux :

*L’Hôpital saint Louis destiné aux malades, dont la première pierre fut posée par Henri II, duc de Longueville, gouverneur de la province de Normandie, le 11 mars 1654

*L’Hôpital Saint-Roch réservé aux convalescents, dont la première pierre fut posée le 27 mars 1654, par Jean-Louis Faucon de Ris, premier Président du Parlement.

 

Mais ce n’est qu’un siècle plus tard en juillet 1758 que les malades du vieil Hôtel-Dieu de la Madeleine construit près de la Cathédrale, y seront transférés.

Ces deux hôpitaux sont réalisés d'après les plans de l’architecte rouennais Abraham Hardouin. Une aile reliant les deux hôpitaux sera réalisée par les architectes Fontaine et Parvys qui en profitent pour surélever les bâtiments et construire deux pavillons de chaque côté de l’entrée. Celui du sud étant réservé au logement des chirurgiens.

Une église de style néo-classique dédiée à Sainte Madeleine est construite entre les deux hôpitaux entre 1767 et 1781.

 

La maison natale de Gustave Flaubert

 

A l’entrée de l’ancien pavillon réservé à l’habitation du chirurgien de l’Hôtel-Dieu se trouve une plaque : « Ici est né le 12 décembre 1821 Gustave Flaubert ». Ce lieu devenu Musée évoque donc la jeunesse de Flaubert et l’histoire médicale du XIIème au début du XXème siècle.

Dès le portail franchi, nous pénétrons dans le jardin  qui a connu les jeux de Gustave Flaubert enfant. Ce lieu est désormais un prolongement pédagogique puisqu’il contient une centaine de plantes médicinales dont on retrouvera les noms sur les pots conservés à l’intérieur du Musée.

Le jardin est surplombé d’une grande terrasse sur le toit du pavillon et sur laquelle les cadavres étaient mis à sécher avant leur examen.

Un monument en marbre blanc de Henri-Michel-Antoine Chapu est dédié à Gustave Flaubert et ses œuvres principales.

Au premier étage de la maison, se trouve la chambre où est né l’écrivain. Des meubles évoquent le style de l’époque et seul le papier peint de l’époque à été reconstitué à l’identique.

Les livres et la bibliothèque parentale sont exposés. Certains livres ont aidé Flaubert dans l’écriture de ses romans.

 

Le Musée

 

Le musée a été crée en 1901. Les collections sont présentées depuis 1947. Il a le label « Musée de France » et le label « Maison des Illustres ».

Onze salles sont ouvertes au public  au rez de chaussée et au premier étage. Le musée présente des collections sur l’histoire de l’Hôtel-Dieu de Rouen dont un curieux lit à six places, sur la pharmacie (200 faîences pharmaceutiques sont exposées) et sur l’histoire de l’accouchement avec un mannequin (pièce unique), conçu au XVIIIème siècle par Angélique du Coudray.

Des statues de saints guérisseurs sont également présentes, ainsi que des écorchés d’anatomie en cire. Les collections du musée sont riches de documents permettant d’évoquer l’histoire de la médecine.

Une petite salle est consacrée à la phrénologie , étude du caractère et des facultés intellectuelles de l’homme d’après la configuration de son crâne. (le musée possède 70 moulages de crânes)

Un cabinet dentaire du début du XXème siècle est reconstitué au rez de chaussée.

 

L’apothicairerie

 

L'apothicairerie reconstituée dans le musée comprend 200 pots de pharmacie en faïence évoquant la confection et la conservation des remèdes d'autrefois.

Une série de 50 pots en faïence de Rouen datant du XVIIIe siècle  provient de l'ancienne pharmacie rouennaise Mésaize. Elle était située place de la Pucelle et fut détruite en 1901. Leur achat par d'anciens élèves de l'Ecole de Médecine constitue l'origine des collections du Musée en matière pharmaceutique.

Des tisanières en cuivre, des clystères en étain, un rare perchoir à sangsues en verre et une jolie pharmacie portative du XVIIème siècle, sont exposés avec d'anciennes pharmacopées, illustrées de planches gravées et aquarellées.

 

 

 

 

 

 

 

Galerie photos



Nous trouver

ROUEN
51 rue Lecat
76000 - ROUEN

Tél : 02 35 15 59 95

Email : musee.flaubert@wanadoo.fr




Informations pratiques

Prix :

Tarif plein : 3€

Tarif réduit : 1,50€(18-25 ans, familles)

Gratuit pour les moins de 18 ans et le personnel du CHU

Groupes adultes (min 10 personnes) : 1,50€ par personne

Gratuit pour les groupes d'enfa


Horaires :

Mardi de 10h à 18h

Du mercredi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Dernière entrée toujours 30 minutes avant la fermeture

Fermé dimanche, lundi et jours fériés